Vous souhaitez financer vos projets et opter pour un crédit, mais vous vous demandez comment sont calculés les taux ? Pas de panique, nous allons vous aider à y voir plus clair et comprendre les coûts d’un crédit.

Quels sont les coûts d’un crédit ?

Si vous découvrez les crédits proposés par Cofidis ou d’autres établissements bancaires, vous vous rendrez compte qu’ils présentent des taux différents. Toutefois, le seul taux d’intérêt débiteur ne suffit pas pour comparer les prestations ni pour évaluer le coût total d’un crédit.

En effet, il est nécessaire de prendre en compte plusieurs autres facteurs et d’établir le Taux Annuel Effectif Global ou TAEG afin de comparer avec précisions les différentes offres de crédit et leur taux réel.

Le TAEG est une donnée essentielle pour connaître le coût d’un crédit, celui-ci regroupe tous les frais qui lui sont liés. Le prêteur est dans l’obligation d’indiquer le TAEG sur ses offres de crédit ainsi que lors de sa promotion sur les différents médias.

Comment est calculé le Taux Annuel Effectif Global ?

Le TAEG est calculé en tenant de compte de plusieurs paramètres :

  • Le taux d’intérêt. Appelé auparavant taux nominal et aujourd’hui taux débiteur, il correspond à un pourcentage fixe ou variable du montant du crédit sur un an. Dans le cadre d’un crédit à la consommation renouvelable, un taux de crédit révisable peut s’appliquer. Actualisé chaque année, il dépend du montant emprunté ainsi que d’un indice de référence correspondant à la moyenne des taux appliqués par les organismes financiers au sein de la zone euro.
  • Les frais de dossier. Ceux-ci correspondent aux frais réclamés par l’organisme lors de l’ouverture d’une demande de crédit afin de couvrir l’analyse de votre situation. Selon l’établissement et le type de prêt, ces frais peuvent être fixes où dépendre du montant du prêt et atteindre 1 % du montant demandé.
  • Les frais annexes. Ils incluent les frais engagés par l’établissement (par exemple les timbres fiscaux) et n’excédant habituellement pas une dizaine d’euros.
  • Les frais d’assurance emprunteur (le cas échéant). Les organismes financiers imposent de souscrire à une assurance-crédit décès, invalidité et incapacité pour les crédits immobiliers, mais pas pour les crédits à la consommation.
  • Les frais de garantie obligatoire (dans le cadre d’un crédit immobilier). Différents d’un établissement financier à l’autre, ils correspondent au coût d’une hypothèque ou d’une caution.
  • Les frais d’ouverture de compte bancaire. Ils correspondent aux frais demandés par le prêteur pour procéder aux prélèvements de vos échéances.

Comment calculer le coût total d’un crédit ?

Bien que le TAEG soit un excellent moyen de comparer des offres de crédits entre elles, il est important de prendre également en compte la durée de l’emprunt qui a une influence majeure sur le coût total du prêt.

Le coût global d’un crédit correspond à la différence entre le total des mensualités (frais fixes compris) et le montant de la somme emprunté.

Conclusion

Le TAEG ne doit jamais être supérieur au « taux d’usure » qui correspond au taux d’intérêt au-delà duquel il est interdit pour un organisme de prêter de l’argent. Celui-ci est revu tous les trimestres par le ministère de l’Économie et vous pouvez le retrouver aisément sur le site de la Banque de France.

Presque tous les sites Internet des organismes de crédit et établissement bancaires mettent à votre disposition un simulateur pour calculer le coût d’un crédit en toute simplicité.