Selon un vieil adage : « On ne prête qu’aux riches ». Aujourd’hui encore, dans le secteur bancaire, cette philosophie est de mise. Pour qu’un établissement bancaire vous accorde un crédit auto, vous devez apporter la preuve de votre solvabilité, qui se mesure aux montants de vos revenus mensuels. C’est une réalité qu’il faut rapidement intégrer pour ne pas être laissé pour compte. Découvrez dans cet article quel est le montant du crédit auto que vous pouvez espérer selon votre salaire.

Quels sont les revenus pris en compte par les organismes ?

Avant de bénéficier d’un crédit, vous devez faire une demande de crédit. Votre dossier doit comporter les preuves de vos revenus mensuels. D’ailleurs, vos revenus représentent les premiers éléments à examiner.

Pour vous octroyer un crédit auto, tous vos revenus, quelle que soit leur nature, seront considérés. Par conséquent, l’étude couvrira les :

  • salaires ;
  • revenus fonciers ;
  • pensions ;
  • autres aides et allocations perçues.

Pour justifier vos revenus, vous pouvez fournir les bulletins de paie, les avis d’imposition ou de non-imposition, les déclarations de chiffres à l’URSSAF et autres documents pouvant justifier des entrées d’argent.

Lorsque le crédit auto est au profit du ménage, c’est tous les revenus du ménage qui seront considérés.

La détermination des revenus de l’emprunteur permet d’évaluer sa capacité d’emprunt. Cette notion désigne le total des revenus nets et l’ensemble des charges du ménage.

Par exemple, lorsqu’une personne a un revenu net de 3000 € avec des charges totales de 600 €, sa capacité d’emprunt est déterminée en divisant le total des charges par le revenu net ; le tout divisé par 100.

Lire aussi:   Quelles sont les conditions pour un crédit auto ?

Dans ce cas, le calcul équivaut à (600/3000) x 100 = 20 %. Sachant que le taux d’endettement maximum est fixé de façon générale à 33 % par les banques, il faut calculer 33-20 = 13 % pour obtenir la capacité d’endettement par rapport au revenu, 570 €/mois.

Un accent particulier sera également mis sur la stabilité des revenus de l’emprunteur. Ce détail concerne spécialement les professions libérales. Dans ce cas, un revenu moyen sera déterminé, afin de calculer la capacité d’endettement.

Lorsque vous détenez des biens immobiliers, ils peuvent également servir de garantie dans le cadre de votre demande de crédit auto. Il s’agit en termes précis de votre patrimoine. Dans ce cas, on parle d’apports personnels. Ceux-ci sont de nature à favoriser l’accord de crédit dans les meilleurs délais.

Quelle attitude adopter pour les petits revenus ?

Lorsque vous avez un petit revenu, vous avez quand même droit de recourir à un crédit auto. La meilleure formule pour vous est l’optimisation de vos chances.

Votre établissement bancaire peut prévoir un salaire minimum pour recourir à l’emprunt. En général, les banques appliquent un seuil de 1000 €. En dessous, les demandes de crédit auto sont fréquemment refusées.

Les critères d’accord de crédit diffèrent d’une banque à une autre et ils ne sont pas forcément basés sur les revenus. Pour cette raison, vous devez utiliser un comparateur pour choisir un organisme de crédit. Ceci vous permet de comparer et d’évaluer les avantages des différents organismes.

Vous obtenez vos réponses en temps réel, afin d’opter pour la meilleure formule, dès le formulaire rempli. Certains établissements ont même complètement dématérialisé leur procédure. Ainsi, dès que vous recevez une réponse favorable à votre demande, la banque vous envoie le contrat de crédit que vous signez et envoyez en même temps.

Lire aussi:   Comment obtenir un crédit auto en ligne rapidement ?

En définitive, le montant du crédit auto dépend des revenus mensuels perçus par le futur souscripteur. Plus le montant des revenus est élevé, plus le crédit sera conséquent, d’où le cumul qui est opéré.