Avoir un véhicule n’est pas forcément une question de luxe, mais de nécessité. C’est l’un des moyens les plus pratiques pour se déplacer en sécurité en famille. Cependant, les véhicules coûtent souvent cher et les économies ne suffisent pas toujours pour acquérir une voiture. Plusieurs personnes préfèrent donc opter pour un crédit auto. Dans cet article, nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir des crédits autos.

C’est quoi un crédit auto ?

Le crédit auto est un prêt qui permet à un particulier d’acheter un véhicule neuf ou un véhicule d’occasion. C’est une option proposée aux personnes qui ne possèdent pas la somme exigée pour l’achat du véhicule désiré. Pour valider un crédit auto, la banque étudie généralement :

  • les capacités de remboursement ;
  • la durée, les mensualités ;
  • l’assurance emprunteur ;
  • l’apport personnel ;
  • le taux effectif global (TEG) ;
  • le taux nominal ;
  • le coût total crédit ;

Dans le cadre de l’octroi d’un crédit auto, c’est la structure prêteuse qui se charge de payer le vendeur du véhicule. Après livraison au client, celui-ci prend l’engagement de régler des mensualités au prêteur. Un taux de crédit auto est bien sûr appliqué ! Il varie d’un organisme à l’autre selon plusieurs critères.

Comme pour la plupart des prêts, le délai de remboursement doit être supérieur à trois mois. En outre, le crédit octroyé ne peut généralement pas excéder 75 000 €. L’emprunteur dispose d’un délai légal de rétractation de 14 jours. Après ce délai, toutes demandes d’annulation du prêt seront facturées. Vous devez par ailleurs vérifier vos capacités de remboursement avant de souscrire à un prêt.

Pour en savoir plus, venez découvrir en détail : c’est quoi un crédit auto.

Le crédit auto finance votre achat de voiture

Le crédit auto finance votre achat de voiture

Que peut-on véritablement acheter avec un crédit auto ?

La majorité de ceux qui bénéficient de ce type de financement achète des véhicules neufs. En revanche, vous avez la possibilité d’acheter une voiture d’occasion avec votre crédit voiture. Tout dépend de vos engagements auprès de la structure prêteuse. Avec un crédit auto, l’emprunteur peut aussi acquérir un camping-car, une caravane, une moto, une remorque ou encore un utilitaire.

L’acquisition d’un véhicule engendre le plus souvent le paiement d’autres frais. Le crédit auto permet aussi de couvrir toutes ces dépenses. Votre prêt auto peut donc servir :

  • à l’établissement des documents officiels ;
  • à l’immatriculation, au paiement de la TVA ;
  • à l’achat des accessoires autos, à l’entretien ;
  • au paiement des frais d’assurance ;
  • à l’extension d’une garantie ou pour recourir au service d’une assistance ;
  • etc.

Généralement, le coût lié à ces différents services est ajouté à la somme du crédit auto. C’est ainsi que l’on obtient le montant total du prêt accordé. Certains organismes gèrent l’achat, ainsi que les différentes démarches pour pouvoir conduire en toute légalité.

Crédit auto pour l'achat d'une Mini

Crédit auto pour l’achat d’une Mini

Crédit auto et prêt personnel, lequel choisir pour l’achat d’un véhicule ?

Le prêt personnel est un crédit non affecté, dont bénéficie un particulier de la part d’une structure prêteuse. L’emprunteur a la liberté d’utiliser le montant alloué comme bon lui semble, sans pour autant se justifier auprès de la banque. Il pourra donc financer l’achat d’un véhicule ainsi que d’autres projets.

Bien que cette liberté offerte par le prêt personnel soit attrayante, il est préférable d’opter pour un crédit auto, dans le cadre de l’achat d’un véhicule. En effet, le taux d’un crédit auto est beaucoup plus avantageux que le taux d’un prêt personnel. En effet, la banque prend plus de risque en proposant un crédit non affecté, le taux est donc plus élevé. Par contre, pour l’attribution d’un prêt personnel auto, la banque sait où l’argent sera investi et propose un meilleur taux.

Le prêt personnel ou crédit auto?

Le prêt personnel ou crédit auto?

Où obtenir mon crédit auto ?

Pour demander un crédit auto, vous pouvez vous rendre :

  • dans l’enseigne d’un concessionnaire ;
  • dans l’agence de votre banque ;
  • dans l’agence d’une société d’assurance ;
  • dans une agence d’un organisme qui offre spécialement des crédits autos.

Ces établissements sont pratiquement implantés dans toutes les communes (Paris, Nanterre, Bobigny, Marseille, etc.) de France.

Par ailleurs, le simulateur en ligne peut vous aider à trouver la structure qui propose les conditions les plus adéquates. La simulation crédit auto en ligne vous permettra d’avoir une idée des conditions de votre prêt. Vous connaîtrez également le meilleur taux disponible. Vous avez de plus la possibilité d’utiliser un comparateur crédit auto. Il permet d’étudier plusieurs solutions et de faire un choix judicieux. En utilisant cet outil, vous comparez les offres de crédit en quelques minutes.

Plus de détails sur : Où faire mon crédit auto

Vous pouvez obtenir votre crédit à différents endroits

Vous pouvez obtenir votre crédit à différents endroits

Qui octroie des crédits auto ?

Pour obtenir un crédit auto, rien de plus facile. Les concessionnaires auto ( Renault, Peugeot, etc.) proposent souvent un auto prêt personnel sur leur stand de vente. Si vous trouvez donc un modèle de véhicule qui vous intéresse, il vous suffit de vous rapprocher du fabricant. Soyez toutefois prudent, les offres de crédit des concessionnaires sont bien plus onéreuses que celles des banques.

Lire aussi:   Quelles sont les conditions pour un crédit auto ?

Ainsi, pour bénéficier d’un crédit auto, il est mieux de faire recours aux organismes prêteurs (Socram banque, Budapest, etc.). Par ailleurs, vous aurez plus de chance d’avoir un retour favorable si vous vous rapprochez de votre propre banque, celle auprès de laquelle vous avez domicilié vos revenus. De plus, cette banque sera plus disposée à vous proposer des taux attrayants.

De même, vous avez la possibilité de vous adresser à d’autres banques (en ligne ou traditionnelles). Le taux appliqué varie souvent de 3,3 % à 9 %. Il existe également des structures spécialisées dans l’octroi de prêt à la consommation (DIAC S. A par exemple). Mais, les frais de dossiers appliqués dans ces structures sont plus élevés. Toutefois, si aucun de ces organismes ne vous intéresse, vous pouvez avoir recours à une compagnie d’assurance auto (Cardif par exemple). Ces sociétés proposent parfois des offres plus attrayantes.

Plus d’informations sur :  qui fait des crédits auto

Sur quelle durée rembourser votre crédit auto ?

Sur quelle durée rembourser votre crédit auto ?

Quelle condition pour un crédit auto ?

Pour obtenir un crédit auto, l’emprunteur doit respecter plusieurs conditions.

Les sources de revenus

Pour octroyer un crédit auto, les structures étudient en premier lieu les sources de revenus du client. Ce dernier doit disposer de revenus sûrs et assez conséquents, pour prétendre à un prêt auto. C’est une condition que l’emprunteur doit absolument respecter. Les banques préfèrent les employés avec un contrat à temps plein, qui bénéficient d’un salaire de base auprès d’une bonne structure et qui disposent d’un contrat de travail.

Parallèlement, d’autres sources de revenus sont acceptables. Il s’agit entre autres :

  • des revenus locatifs ;
  • des capitaux mobiliers ;
  • des pensions de retraite ;
  • des allocations chômage et des revenus des indépendants ;

Afin de prouver l’exactitude des informations fournies, il faut généralement fournir :

  • un bulletin de salaire ;
  • des déclarations de chiffres d’affaires auprès de l’URSSAF ;
  • un document du RCS ;
  • des avis d’imposition ;
  • ou tout autre document justificatif.

Les charges mensuelles allégées

Même si vous disposez de sources de revenus sûres, la banque peut ne pas toujours donner un avis favorable à votre demande. En effet, elle évalue aussi vos dépenses mensuelles, afin de s’assurer de votre solvabilité. Elle étudiera particulièrement le paiement de mensualités auprès d’autres structures, ainsi que votre loyer. Votre âge et votre situation matrimoniale seront également pris en compte.

Le taux d’endettement

Grâce aux différents documents fournis, la banque calcule votre taux d’endettement. C’est une condition importante pour souscrire à un crédit auto. En effet, ce taux permet à la structure prêteuse d’évaluer la mensualité que vous êtes en mesure de consacrer au remboursement de votre crédit. Il renseigne aussi le prêteur sur le montant de votre mensualité consacré au remboursement d’autres dettes.

Lorsque le taux d’endettement dépasse 33 %, il n’est pas possible que la banque vous offre le crédit auto. Ce taux compromet votre capacité à rembourser le prêt. Il remet en cause le montant de votre mensualité, ainsi que la somme maximale que vous pourrez emprunter.

Vous devez faire la différence entre le taux d’endettement et le capital d’endettement. Contrairement au taux d’endettement, le capital d’endettement est le montant maximal que la banque alloue à son client pour l’achat d’une voiture.

L'apport personnel permet d'avoir un crédit plus facilement

L’apport personnel permet d’avoir un crédit plus facilement

L’apport personnel

Un apport personnel n’est pas exigé lorsque vous souscrivez un crédit auto. Vous pouvez donc bénéficier de ce prêt sans apport personnel, mais le taux de Taux Annuel Effectif Global (TAEG) sera bien plus élevé. Le client qui dispose d’un apport personnel est en conséquence plus avantagé.

Il est évident que lorsque vous ne disposez pas d’apport personnel, le délai de remboursement sera plus long, alors que le TAEG, dans le cas d’octroi d’un crédit auto, dépend beaucoup de sa durée. Plus la durée de remboursement est élevée, plus le TAEG sera important. Pour rappel, le TAEG tient compte du coût de l’assurance, des frais de dossiers ainsi que du taux nominal.

L’assurance

Pour bénéficier d’un crédit auto, vous devez disposer d’un certain nombre d’assurances. Par exemple, l’assurance emprunteur est souvent demandée. Elle protège les deux parties en cas de perte irréversible d’autonomie, de décès ou de perte totale de mobilité.

Quel crédit auto pour quel salaire ?

Afin de déterminer le crédit auto qui convient à votre salaire, il faut considérer principalement la capacité d’emprunt. Ici, la banque prend en compte la somme des revenus et celle des charges.

Supposons que vous gagnez 3 000 € par mois et que le montant de vos charges est de 700 €. Pour connaître la capacité d’emprunt, le calcul est le suivant (700/3000) X 100 = 23,33 %. Dans la plupart des banques, le taux d’endettement est limité à 33 %.

Votre capacité d’endettement par rapport à votre revenu sera alors égale à 33 % — 23,33 % = 9,67 %. Vous êtes donc en mesure de payer 290 €/mois. Le montant qui vous sera alloué dépend, de ce fait, de la durée du remboursement. Plus la durée est longue, plus le montant sera élevé, et plus le taux d’intérêt sera important.

Prenons l’exemple de M. X qui voudrait obtenir un prêt de 20 000 € pour acheter une voiture. Pour un taux d’intérêt estimé à 3,80 % et un remboursement sur près de 60 mois, M. X doit être en mesure de verser 280 €/mois. La banque utilise la formule précédente pour calculer si son salaire et ses charges peuvent supporter un tel crédit.

Et pourquoi pas une décapotable ?

Et pourquoi pas une décapotable ?

Quelle mensualité crédit auto ?

Pour connaître votre mensualité crédit auto, il faut tenir compte de deux données importantes : la somme totale du crédit ainsi que le taux annuel. Supposons que vous obtenez un crédit auto remboursable sur 36 mois, avec un taux de 3,50 % pour un montant total de 15 000 €.

Lire aussi:   Comment obtenir un crédit immobilier avec un crédit voiture ?

 Pour connaître la mensualité, vous devez d’abord faire cette opération :

15 000 X 3,50 % = 525 € annuels.

Vu que le remboursement est à effectuer pendant trois ans, vous devez multiplier l’intérêt annuel (525 €) ainsi obtenu par trois, soit 1 575 €. Pour connaître votre mensualité, vous devez additionner le montant du prêt et les intérêts, et divisez le tout par le nombre de mois. On obtient donc :

 (15 000 + 1 575)/36= 460,4 €.

Vous obtenez ainsi la mensualité crédit auto. Notez que cette technique vous permet d’avoir une idée de votre mensualité. En réalité, le calcul implique la prise en compte de nombreux autres paramètres. Toutefois, la mensualité estimée par la banque sera proche de celle que vous trouverez en utilisant la technique décrite.

Comment rembourser un crédit auto ?

Il existe trois principales solutions pour rembourser un crédit auto.

Les mensualités

C’est la solution couramment utilisée pour rembourser un prêt auto. Elle consiste à payer une certaine somme chaque mois, pendant une période donnée. Les conditions de paiement et le montant sont fixés avant la signature du contrat. Ce mode de remboursement est très simple et n’est pas pesant si la capacité d’endettement de 33 % est respectée.

Le remboursement partiel et le remboursement total

Outre le paiement des mensualités, l’emprunteur peut aussi opter pour un remboursement partiel ou un remboursement total. Lorsqu’il s’agit d’un remboursement partiel, l’emprunteur doit faire part de son désir au prêteur. Celui-ci évalue la demande et donne une suite favorable ou non.

Sachez que votre banque peut dire non à un remboursement partiel, si le montant avancé est égal ou inférieur à trois mois de mensualités. Par exemple, lorsque vous payez 300 € par mois et proposez un remboursement partiel de 800 €, l’organisme peut rejeter votre demande. Les conditions de remboursement d’un prêt partiel doivent être incluses dans votre contrat.

Le processus est moins complexe pour un remboursement total. Il vous suffit de vous rapprocher de la structure prêteuse et de suivre les démarches. Notez que cette opération inclut souvent le paiement d’autres frais.

Un crédit auto pour une Audi

Un crédit auto pour une Audi

Le rachat de crédit

Pour rembourser un crédit auto, vous pouvez opter pour le rachat de crédit. Dans ce cas, vous allez devoir vous rapprocher d’une autre structure, prête à racheter tout votre crédit contracté auprès d’un ou plusieurs organismes. Si votre requête est acceptée, la nouvelle banque se charge de rembourser tous vos crédits (crédit consommation, crédit immobilier, etc.), y compris le crédit auto.

Le but de cette opération est généralement de bénéficier d’un taux et d’une mensualité plus allégés. Néanmoins, la période de remboursement est allongée. Les conditions de remboursement de votre nouveau crédit apparaissent dans le contrat.

Comment faire un rachat de leasing ?

Encore appelé crédit-bail, un leasing est une procédure, par laquelle un particulier utilise pleinement un véhicule sous location. Les conditions d’utilisation sont explicitées dans le contrat qui lie l’organisme créditeur et le locataire. Cette location peut se conclure par un rachat du véhicule ou un renvoi à la fin du contrat. On parle de la Location avec Option d’Achat (option d’achat LOA) ou de la Location Longue durée (LLD). Pour racheter un leasing, vous avez trois possibilités.

Le rachat de leasing par une tierce personne

Dans le cas du rachat par un tiers, il y a deux possibilités. La première alternative consiste en un simple changement de nom. La tierce personne devient alors le nouveau locataire et s’engage à solder le reste des mensualités. Le contrat est résilié pour l’ancien locataire, qui est donc tenu de remettre le véhicule au nouveau propriétaire. Pour ce type de contrat, il est souvent difficile de trouver quelqu’un qui accepte ces conditions.

La deuxième solution consiste à  transférer le contrat à une personne tierce. Aucune résiliation n’est exigée, ce qui simplifie énormément les différentes démarches à suivre. Le nouveau propriétaire se doit de respecter les mêmes conditions que son prédécesseur.

Le rachat du leasing par un concessionnaire

Il est possible qu’un concessionnaire rachète un contrat de leasing. Le cas échéant, il doit absolument en sortir gagnant, sinon l’opération n’aboutit pas. Généralement, cette technique fonctionne, si le locataire accepte un nouveau contrat ou achète un nouveau véhicule.

Le rachat de leasing par un organisme financier

Le locataire peut faire racheter son contrat de leasing par un organisme financier. Mais, avant un tel changement, ce dernier devra déjà payer des mensualités pendant au moins 13 mois. Vous pouvez également opter pour un regroupement de crédit, afin d’améliorer les conditions du contrat (un taux revu à la baisse, une mensualité moins élevée, etc.). Cependant, le montant total du crédit pourra être plus élevé.

Dans le cas où le locataire a souscrit à un LOA, la banque devient le propriétaire du véhicule, lorsqu’elle rachète le contrat. Dans tous les  cas, le locataire doit obligatoirement rembourser la valeur résiduelle de la voiture. Le montant est précisé dans l’ancien contrat et inclus dans le nouveau crédit.

signature achat propriete

Le rachat de leasing par le conducteur

Il est possible qu’un locataire rachète lui-même son leasing. Le cas échéant, ce dernier doit rembourser toutes les mensualités restantes. S’il s’agit d’un LLD, il doit restituer le véhicule. Mais, si le contrat est une LOA, il devient propriétaire en soldant le montant de la valeur résiduelle du véhicule.

Comment faire un crédit immobilier avec un crédit voiture ?

Pour combiner un crédit immobilier et un crédit auto, vous pouvez opter pour le rachat de crédit. Si vous avez déjà un crédit auto et voulez contracter un crédit immobilier, il faut opérer un regroupement de crédit. Pour cette opération, rapprochez-vous d’un nouveau prêteur, qui rachètera le prêt auto tout en incluant un nouveau prêt immobilier.

Lorsque vous bénéficiez d’un prêt immobilier et que vous convoitez un crédit auto, le processus reste pratiquement le même. Un nouvel organisme rachètera votre ancien prêt immobilier, en ajoutant une marge pour l’achat d’un véhicule. Si l’opération aboutit, vous bénéficierez de meilleures conditions de prêt.